17/12/2018: Photo animalière et repas de fin d’année

décembre 18, 2018 Martine Belmon 1 comment

Ce soir, déjà la dernière réunion de l’année 2018 !
En première partie de soirée, notre ami et membre du club, Philippe Galazzo, nous présente son superbe travail en photo animalière.

L’assistance s’installe, certains se prennent déjà la tête !

Photo animalière par Philippe Galazzo

Philippe Galazzo, club objectif Image nice
L’intervenant aux manettes

Le photographe animalier est avant tout un amoureux de la nature, et sa passion photographique ne doit pas lui faire oublier de respecter l’environnement si fragile des animaux qu’il recherche . Aucune photo ne vaut de déranger le mode de vie et l’espace naturel des espèces observées ! C’est un préambule incontournable .

La préparation

  • Bien étudier le mode de vie de l’espèce observée
  • Faire des reconnaissances, parfois nombreuses
  • Déterminer la meilleure période (rut, migrations, accouplement, parade, mue…)
  • Quelle heure pour quelle lumière, en fonction du site
  • et bien sûr, consulter la météo …

Le Matériel

  • Longues focales ( 300, 500, 600 …)
  • boîtier résistant
  • trépied, si possible à tête pendulaire
  • matériel de camouflage (filets, toiles…)
  • Vêtements adaptés.
Philippe et son matériel
Accessoires de camouflage : toile et même gants !

 

Les techniques de prise de vue

Deux modes de prise de vue sont possibles :

Technique de l’affût

Après une reconnaissance approfondie, le photographe prépare son poste d’observation pour tenter de se fondre au maximum dans la nature, en se cachant le plus possible pour être le moins possible visible. Ensuite il devra attendre, parfois de longues heures, et même parfois pour rien, que l’animal entre dans son champ photographique, ici c’est l’animal qui vient vers l’homme.

C’est la meilleure technique pour obtenir des comportements animaliers naturels.

Technique de l’approche

Pas de dispositif particulier, c’est l’homme qui va vers l’animal.  Prévoir des vêtements neutres et juste un filet de camouflage. L’approche doit évidemment se faire avec beaucoup de précautions, et en plusieurs étapes qui peuvent s’étaler sur plusieurs heures, mais cette technique est bien adaptée si vous manquez de temps, et si vous préférez être actif. Cette technique demande un réel  savoir-faire, car il faut s’approcher du sujet.

Elle peut être une source de dérangement pour les animaux, et il faut faire très attention à ne pas avoir un impact néfaste sur la vie sauvage.

Au fur et à mesure de sa présentation, Philippe illustre son propos par un choix de ses photos préférées,
réalisées pour la plupart dans notre région.

 

Et nous finissons la soirée par un amical repas de fin d’année !

Voilà une galerie photo de ce moment de convivialité entre amis  partageant une même passion .

Cliquez sur une image pour agrandir.

Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année !

Et nous nous retrouverons en 2019 pour de nouvelles aventures .

1 Comment on “17/12/2018: Photo animalière et repas de fin d’année

Répondre à Philippe Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *