25/02/2019 : Photographie et réseaux sociaux

février 27, 2019 Martine Belmon No comments exist

Cette soirée dédiée à l’internet et aux réseaux sociaux est animée par Tiago de Ribeiro de Carvalho, notre ami et membre du club, lui-même grand utilisateur de ces modes d’exposition.

 

Un petit historique de la photo numérique

Années 2000 -2005 : l’explosion

  • En 2000 : apparition des premiers appareils numériques , et des premiers téléphones avec appareil photo intégré, alors encore très sous-exploités
  • En 2003, Ipsos met en place le premier baromètre : 15% des foyers français sont équipés d’appareils photo numériques
  • En 2004 : 30% des foyers, plus 4,5 mililons de téléphones avec appareil photo
  • En 2005 : il y a déjà 5,5 fois plus de clichés numériques que d’argentiques

A partir de 2007 : la stabilisation

  • 2007 : les ventes se stabilisent à 5 millions d’appareils (soit 2,5 fois plus que les meilleures années de l’argentique en 1980)
  • les années suivantes la progression est 5% par an
  • 2010 : 70% des foyers français sont équipés , plus 19 millions de smartphones
Les jeunes ont investi de manière massive le champ de la photographie, nul besoin de les pousser !

Les nouveaux usages

  • Face à la prolifération des images, les usagers abandonnent les tirages papiers pour se tourner vers les réseaux sociaux.
  • Aujourd’hui, on estime que seulement 10% des images sont matérialisées, le marché du tirage est en baisse constante (-7% par an)
  • Par contre, le nombre de livres photos sur mesure explose (+50% par an)
  • La photo devient un nouveau mode de communication et de conversation
  • Cette prolifération va faire émerger un certain nombre d’acteurs qui vont exploiter les besoins des photographes en quête de support de publication

Sites spécialisés dans la vente 

Dédiés aux professionnels :

Pour les professionnels aussi bien que les amateurs

Sites communautaires et de partage

Sur ces sites vous pouvez stocker vos photos et les rendre visibles par d’autres utilisateurs si vous le souhaitez

Et des sites spécialement dédiés aux concours

  •  concours Sony , inscription gratuite
  • Lensculture ,  MIFA ou IPA, à inscription payante ou une seule participation gratuite.

Les réseaux sociaux

Ces sites permettent la création de liens communautaires, et d’échanger facilement avec d’autre usagers, mais la qualité des photos n’est pas l’objectif prioritaire .

Facebook 

Facebook est le principal acteur, né en 2004, et qui a aujourd’hui 2,3 milliards d’utilisateurs dans le monde.

Ses principaux avantages :

  • facilité d’utilisation
  • facilité de « regroupement » par centre d’intérêt en utilisant les groupes

C’est très facile pour les photographes de se regrouper autour d’un certain type de photographie, comme Street Photo, Nature, Architecture, Minimalisme, etc … 

Pour accéder au contenu de Facebook, vous devez être inscrit.

Facebook a remplacé les blogs qui ont proliféré dans les années 2000-2010, mais il ne remplace pas le site internet personnel, qui est la véritable carte de visite du photographe.

Facebook pour les photographes 
  • Publication de son actualité photographique sur son mur personnel
  • Permet la promotion de votre site personnel
  • Permet d’échanger avec d’autres photographes, et donc ainsi d’apprendre, et de s’inscrire à différents groupes par centre d’intérêt
  • Participer à des publications par thème, à des défis ou à des concours, toujours libres et gratuits.
  • Ne pas mêler votre actualité familiale ou privée, il vaut mieux créer pour cela une page spécifique

Instagram

Nouvel acteur apparu en 2010 et qui est en train de tout révolutionner

  • 800 millions d’utilisateurs mensuels, dont 500 millions quotidiens
  •  4,2 milliards de « J’aime » par jour
  • 67% d’instagrammeurs ont moins de 35 ans
  • 8% ont plus de 45 ans
  • les moins de 25 ans passent en moyenne 32 minutes par jour sur Instagram
  • Progression de 15% par an, contre 3% pour les autres réseaux sociaux

Les atouts d’Instagram :

  • facilité et rapidité d’utilisation
  • la force des #hashtags pour retrouver les photos
  • si vous voulez cibler les jeunes, c’est ici qu’ils se trouvent ! 

 

Le site internet personnel 

C’est la carte de visite du photographe, avec ses meilleures photos.

Les clés pour un bon site personnel :

  • Sélection drastique, ne mettez pas les photos que vous aimez, mais les meilleures photos. Prenez conseil auprès d’un tiers pour un regard plus objectif.
  • Nombre de photos limité :  4 albums de 12 à 22 photos
  • Ne pas démarrer par la meilleure photo
  • Mise en page soignée
  • Mises à jour réfléchies
  • Les arrières-plans blancs sont très « tendance »

Et moi et moi et moi … Tiago

Tiago est membre d’un groupe très actif sur Facebook :

Archiminimal Photography

  • Groupe dédié à la photo d’ architecture avec une approche minimaliste, fondé par des italiens mais avec aujourd’hui la moitié d’étrangers
  • des défis hebdomadaires sur un thème défini par le staff, avec mise en valeur des 10 meilleures photos
  • des sélections quotidiennes avec mise en valeur d’une photo

Le tout, bien sûr, entièrement libre et gratuit

 

Mais c’est aussi :  

  • un blog culturel avec des articles quotidiens
  • une page de formation à la photo d’architecture (en italien) avec exercices et commentaires constructifs
  • un challenge photographique par équipes

Et c’est encore :  de véritables expositions 

  • 2017 : exposition à Bologne et participation au festival « Simplicimente Fotografare » de de Nuovafeltria
  • 2018 : exposition itinérante en Italie, à Bologne, Gênes, Rome, Naples, Milan,  Modena, Ancona
  • 2018 : participation au festival « Simplicimente Fotografare » de de Nuovafeltria
  • 2018 : participation au festival photographique de Foggia, avec comme photographes à l’honneur Franco Fontana et Maurizio Galimberti

Conclusion : les réseaux sociaux, ce n’est pas du factice

  • Vous avez de véritables interactions sociales avec les mêmes défis que les interactions du quotidien
  • Variété de contact infiniment riches par les différences culturelles, sociales, nationales
  • Ces contacts peuvent déboucher sur une activité commune, et donc encore plus de partage
  • et donner naissance à de véritables amitiés qui perdurent au fil des années

 

Merci, Tiago pour cette très documentée et passionnante présentation … et à bientôt sur les réseaux sociaux ! 

 

A la suite de la prestation de Tiago, nous avons pu visionner quelques travaux personnels. Merci à Philippe, Martine, Albert et Bob  pour leur participation.

Je vous retrouve le lundi 11 mars pour une soirée culturelle avec un atelier lecture d’image à partir d’une photo fournie par la FPF.

Je vous souhaite une bonne quinzaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *