23/24 mars: Stage Street Photo animé par Guillaume Mussau

mars 25, 2019 Martine Belmon No comments exist

Ce week-end nous avons eu le grand plaisir de participer au stage Street photo, animé par Guillaume Mussau.

Ce stage de la FPF se tenait dans les locaux du club, et nous étions 10, tous membres de Objectif Image Nice,  à y participer.

L’assemblée attentive aux propos du maître de stage.

La première matinée est consacrée à une présentation des objectifs du stage .

Définition de la street photography : capturer les interactions entre l’humain et son environnement urbain. Mais … inutile de trop se focaliser sur cette définition car les photos de Goudelka du mur palestinien sans humain, ou les photos de plage de Martin Parr, avec humains mais sans environnement urbain, sont aussi de la Street photo .

L’important en Street photo, comme en photographie en général, est de trouver son écriture personnelle.

Paysage urbain ou portrait de rue, photos prise de loin où l’humain est juste un marqueur d’échelle, ou prises de très près où l’humain est au centre du cliché, tout les styles sont valables, l’important est de trouver ce qui convient le mieux à la personnalité de chacun.

Bien entendu le rapport à l’autre est important, de notre capacité à interagir ou pas avec des inconnus dépendra notre style personnel de Street photographer.

 

En pratique, 2 conditions sont indispensable : patience , et maîtrise de son outil, quel qu’il soit. Car on peut aussi faire de très bonnes photos de rue au smartphone ! (murmures dans l’assistance …).

Le secret en Street photo est l’attente, la patience du chasseur à l’affût, l’anticipation et la préparation minutieuse des réglages et du cadrage en fonction de la situation.  Avec la pratique et la maîtrise de son outil, ce temps de préparation peut être ramené à quelques secondes, mais il est toujours nécessaire de se « poser » avant de déclencher .

Et pour maîtriser parfaitement son outil, une pratique quotidienne est indispensable.

Après cette première matinée studieuse, et un repas convivial à la brasserie Rossini, suivront plusieurs sorties sur le terrain

Repas convivial sur la terrasse ensoleillée.

Premier exercice, qui en a dérouté plus d’un, voire tout le monde : prises de vue au Smartphone en noir et blanc !  Avec pour but de se débarrasser des considérations techniques habituelles, et de se consacrer au cadrage et à la gestion des ombres et des lumières et des différents plans.

Noir et blanc au smartphone … pas facile !

 

Nous continuerons cette première journée avec notre matériel habituel, mais toujours en noir et blanc.

Pour la deuxième journée, place à la couleur dans le vieux Nice, nous avons carte blanche  ! Selon les personnalités, travail individuel ou en petits groupes

Pour l’après-midi, un exercice plus restrictif : tous  dans un même périmètre, définir à l’avance le type de clichés que nous souhaitons réaliser, l’expliquer au maître et essayer de s’y tenir. Un exercice pas aussi simple qu’il en a l’air.

En fin de journée, un débrief permet de mettre en exergue les problèmes récurrents de chaque participant, pour qu’il en prenne conscience et essaie de les corriger.

Un week-end très riche en expériences et apprentissages, et en même temps très convivial !

Merci à notre maître Guillaume Mussau pour son enseignement .

Ci-dessous une petite galerie de bons moments partagés. Photos de Philippe Galazzo et Martine Belmon.

Cliquez pour agrandir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *