2019-2020 Formation Interne Lightroom Débutants N°2

décembre 2, 2019 J-Marc Guillemaut No comments exist

Atelier Lightroom Débutants, du 28 nov 2019

Animée par Jean-Marc Guillemaut, cette deuxième séance a réuni 5 personnes.

Pour mémoire, cette première série de 4 ateliers en 2019 est destinés à l’apprentissage de Lightroom (niveau débutants).
Cette formation concerne surtout l’utilisation de la version « chez soi » dite « Lightroom Classic » (icône aux angles droits) et non pas la version « sur le nuage » (creative cloud) d’Adobe, nommée (maintenant) Lightroom (tout court) avec icône aux coins arrondis.

Quelques notes comme résumé de cette session du 28/11/2019.

1) PhotoME

Le logiciel gratuit PhotoME (Metadata Editor) www.photome.de permet de décoder la majorité des codes EXIF enregistrés dans les fichiers « raw » de nos images.
Une foule de métadonnées est ainsi enregistrée concernant la prise de vue, notamment la place du ou des collimateurs de mise au point (AF) utilisé(s), la distance de mise au point (pour une majorité de boitiers). Ces données ne sont pas visibles avec Lightroom par exemple, mais peuvent être très utiles pour analyser une photo ratée par sa mise au point.

 

2) Adobe DNG Converter

Pour continuer à utiliser les versions un peu anciennes de Lightroom (ou Photoshop), donc un module « Adobe Camara Raw » ancien, avec des fichiers « raw » d’appareils photo plus récents, il est nécessaire de convertir préalablement ces fichiers au format Adobe Digital Negative (« DNG »), grâce à l’utilitaire Adobe gratuit.
https://helpx.adobe.com/fr/photoshop/using/adobe-dng-converter.html

<<Adobe DNG Converter permet de convertir facilement les fichiers Camera Raw issus des appareils photo pris en charge en fichiers bruts DNG plus largement utilisés. L’utilisation de DNG Converter offre également un autre avantage : la rétrocompatibilité.
Remarque : Adobe offre aux tous derniers appareils photo une rétrocompatibilité qui vous permet de les utiliser avec les anciennes versions de Photoshop, Lightroom, Bridge, After Effects et Photoshop Elements via DNG Converter.>>

La liste des boitiers pris en charge est mise à jour chaque trimestre environ :
https://helpx.adobe.com/fr/camera-raw/kb/camera-raw-plug-supported-cameras.html

3) BIBLIOTHÈQUE

Nous avons exploré dans le module BIBLIOTHÈQUE en mode Grille, le filtre de bibliothèque permettant des tris grâce aux métadonnées, aux mots-clés, …

4) COLLECTIONS

Nous avons vu l’intérêt des Collections (et Ensemble de Collections), des Copies virtuelles. La possibilité de traitement de plusieurs images en même temps (on y reviendra avec la sélection des paramètres à appliquer). La facilité de faire des aller-retours de Lightroom vers Photoshop. La hiérarchie des mots-clés.

5) DEVELOPPEMENT

Dans le module DEVELOPPEMENT, nous avons découvert les « Profils »
a) Adobe couleur avec les modes : éclatant, paysage, portrait, … Cela permet d’harmoniser les traitements de plusieurs boitiers face à la même scène.
b) Les modes « Camera Matching », donc une simulation de ceux du constructeur de l’appareil photo utilisée pour correspondre d’emblée à l’aspect du fichier JPG du boitier
c) Les modes « Artistiques » très variés.
Cf. le choix d’une pellicule argentique en fonction du sujet à traiter : Velvia v/s Kodak Gold par exemple.

6) QUESTIONS DIVERSES

Par exemple : qu’est-ce que le petit rond qui s’affiche quelques fois en haut à droite dans les vignettes de photo ?
Lightroom, dès l’importation ou durant les phases de notation des images, crée automatiquement des collections « rapides », ce qui est indiqué par ce petit cercle.
Un clic sur ce cercle enlève l’image de cette collection. Il peut aussi s’agir de la Collection Cible définie par l’utilisateur.

Bon week-end et RdV dès 16h30 les 12 et 19 décembre 2019.

 

NOTES

Dans les métadonnées visibles avec Lightroom, figure « LEGENDE » qui est un champ dont le contenu s’affiche sur les vignettes de la galerie image de notre site Objectif Image.
La nomenclature varie selon les programmes (et la langue choisie) :

« LÉGENDE » pour Lightroom (Panneau « Métadonnée » du module « Bibliothèque »), c’est
« DESCRIPTION » pour Photoshop (Fichier / Informations), alias
« OBJET » (Explorateur MS/Windows : Propriété / Détails), alias
« LÉGENDE / DESCRIPTION » (« CAPTION/DESCRIPTION » en anglais) [Tag-ID = 2:120, en donnée « IPTC »], et aussi « TITRE DE L’IMAGE » en donnée « Image » pour PhotoME [Tag-ID = 010E].

Notez que le champ « TITRE » de Lightroom reste le champ « TITRE » avec l’Explorateur de MS/Windows, reste aussi « TITRE » (« TITLE » en anglais) pour PhotoME [Tag-ID = 2:005] , mais devient le « TITRE DU DOCUMENT » avec Photoshop.
Avec Photoshop le champ « TITRE » existe aussi, mais n’est pas visible avec MS/Windows ; PhotoME le montre comme « FONCTION DU CREATEUR » (« CREATOR’S JOB TITLE ») [Tag-ID = 2:085] en anglais) !

Pour IrfanView, en données EXIF, on retrouve :
Notre « Légende » comme ImageDescription »
et, en données IPTC, on retrouve :
Notre « Légende » comme « Caption: Description »
Le « Titre » comme « Document Title »,
Le « Titre (de Photoshop) » comme « Author Title » (par exemple « Professeur » ?)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *