13/01/2020 : Noir&Blanc, et Galette …

janvier 15, 2020 Martine Belmon 1 comment

Pour notre première réunion de 2020,

Notre ami Tiago est aux manettes avec une présentation sur la photo Noir et Blanc .

Beaucoup de monde pour ce début d’année, nous sommes contents de nous retrouver après un mois d’interruption, et tous les voeux sont bien sûr échangés  !

L’exposé de Tiago commence par une brève histoire de la photographie.

Un peu de culture générale est la bienvenue !

  • Invention de la Camera Obscura au XIII-XIV ième siècle,
  • 1ière prise par Niepce en 1825,
  • Invention du négatif en verre et du  terme Photographie par Sir John Herschel en 1839,
  • première photo couleur en 1861 suite aux travaux de James Clerk,
    Maxwell …
  • … 1942 sortie du Kodacolor   … Il aura fallu beaucoup de temps pour que la couleur se mette au point et se popularise .
  • Et pendant ce temps, beaucoup de grands artistes photographes ont oeuvré en Noir&Blanc

Tiago nous montre enusite des clichés de célèbres précurseurs comme Nadar (1820 – 1910), le premier grand portraitiste,  Samuel Bourne (1834 -1912), un très grand paysagise, Karl Blossfeldt (1865 – 1932), un adepte de l’abstraction dans ses clichés de végétaux en gros plan, et plusieurs autres …

Mais ses figures préférées sont :

Alfred Stieglitz (1864 – 1946), ses essais sur l’art de la photo restent encore aujourd’hui parmi les plus pertinents.

 

Ansel Adams (1902 – 1984), Ses paysages des grands parcs américains restent
inégalables. Grand technicien de l’impression il sera le créateur du Zone System.

 

Ensuite, Tiago nous parle de son expérience personnelle

C’est l’observation des zones d’éclairage et d’ombre de Caravaggio et de Rembrandt qui vont le sensibiliser à l’importance de la variation de lumière dans une image.

Le premier photographe N&B qu’il a véritablement étudié fut Salgado (1944)

Puis Michael Kenna (1953), d’où vient sa curiosité pour les longues expositions et le minimalisme…

Et en 2014 lors d’un séjour à New York, il fait la connaissance de l’oeuvre d’un jeune photographe allemand : Christopher Thomas, et de Julia Anna Gospodarou, qui aura une grande influence sur son travail.

Pourquoi faire du Noir & Blanc ?

La couleur est une contrainte sociale

  • La présence de couleur dans une image a un fort impact psychologique dans l’interprétation de cette image. Nous voyons en couleur depuis toujours et celles-ci ont une signification particulière et symbolique qui va influencer notre ressenti .
  • Le rouge est la couleur de l’amour (les coeurs de la Saint Valentin…), du feu, mais tout aussi bien de la guerre et du sang qui coule.
  • Le jaune est la couleur des traitres en occident, mais couleur réservé à l’empereur en Chine et partout la couleur de la richesse…
  • En occident, le noir est la couleur du deuil, mais dans d’autres civilisations la place est occupée par le blanc qui du coup symbolise la pureté en Occident.
  • Et d’une façon générale, le rose c’est pour les filles et le bleu pour les garçons…

Donc quand vous photographiez en couleurs, d’une certaine façon le message que vous voulez donner à votre photo est déjà un peu orienté par les couleurs dominantes.

Ensuite votre liberté en tant qu’artiste va être conditionnée par la réalité du monde qui nous entoure :

  • On va s’attendre à voir du vert des feuilles et du brun des troncs d’arbres dans une photo de nature.
  • Une photo de mer sera toujours vert/bleu/cyan, avec un peu de blanc pour l’écume des vagues.
  • Le macadam d’un route ou d’une rue sera toujours dans les tons de gris. S’il est peint en rose cela aura une signification certaine…

Par contre, sur une image Noir & Blanc, le spectateur ne va voir que des nuances de gris.

Dans ce cas le photographe aura toute liberté pour appliquer telle ou telle qualité de gris.
Certes, une photo N&B peut être plus ou moins lumineuse, mais personne ne viendra vous dire que tel gris dans la photo est trop ou pas assez gris…Libre de ces contraintes, l’artiste va avoir toute liberté pour faire passer le message qu’il a retenu dans l’image qu’il aura pris.

Mais la liberté de l’artiste va l’obliger à réfléchir beaucoup plus en profondeur sur ce qu’il fait et sur ce qu’il veut transmettre.

 

Mythes et erreurs à ne pas commettre

  • si ma version couleur n’est pas terrible, je vais la transformer en N&B…
    Hélas, si les couleurs ont été mal évaluées et analysées par le photographe et sont pâles et sans relief, cela va donner des gris délavés…
  • si mes gris sont délavés, je n’ai qu’à augmenter les contraste
    Hélas, c’est le meilleur moyen d’obtenir une image bicolore : du blanc pur et du noir pur, et de perdre la plupart des autres nuances …
  • il paraît que pour faire une bonne photo N&B il faut voir en N&B.  Heureusement, c’est faux …
  • je peux régler le viseur de mon appareil pour qu’il me rende une image directement en N&B Erreur fatale !!! Ce que l’appareil va rendre n’est qu’ un preset N&B (et en plus un mauvais…) très pauvre en nuances de gris. L’étude de telles images risque de vous induire en erreur sur la pertinence de vos réglages.

Comment faire une belle photo en Noir & Blanc ?

Il faut correctement analyser la scène que vous voyez en couleurs. Mais …

  • Cherchez le côté obscur…
    Des zones très ombrageuses fonctionnent rarement bien en couleur, mais par contre, la présence de telles zones sont les prémices d’une belle photo N&B.
    N’hésitez donc pas à photographier des zones très ombrageuses et surtout ne changez pas vos réglages.
    Si la zone doit être éclaircie, vous le ferez localement et très délicatement lors de l’édition de votre photo
  • Augmenter la gamme des lumières et des ombres.
    Une image avec peu de variation des niveaux de lumière sera rarement une bonne photo N&B
    Je ne parle pas d’une image surexposée (elle est mauvaise par définition…) mais d’un scène avec une lumière partout uniforme comme c’est souvent le cas avec des scènes de désert, océan, paysage enneigé par temps gris.Si vous n’avez pas des zones de lumière et ombre très riches, votre photo sera sans intérêt.
  • Cherchez le graphisme
    Enlever la couleur est dans un certain sens un acte de création artistique abstrait. Donc votre sujet doit avoir des qualités « abstractionnistes »
  • Restez simples
    Une image sans couleur est une composition dont on a enlevé l’une des principales composantes.Donc ici, garder la simplicité devient encore plus important que dans une photo en couleurs.
  • Il vous faut une élément structurant directeur
    La présence de couleur aide souvent à faire comprendre les lignes structurantes d’une image.
    En N&B c’est plus compliqué à réaliser, c’est pour cela qu’il vous faut chercher des compositions où cette ligne directrice est évidente.
    La répétition de motifs est aussi un élément structurant d’une image.
  • Variété des gris
    En N&B une grande variété de gris à disposition rend la photo plus lisible et plus forte.
    Il faut garder en tête donc d’obtenir et de garder cette richesse.
    En savez vous ce qui provoque une grande variété de gris ? La variation de lumière et… la variété de couleurs !

Et qu’avez-vous à gagner à faire du N&B ?

  • La recherche de ce qu’on appelle voir en N&B va développer votre sens de l’observation. Cela aidera aussi vos travaux en couleur
  • Vous êtes doublement artiste :
    • Quand vous composez la photo lors de vos sorties
    • Quand vous vous essayez devant votre écran et que vous commencez à éditer votre photo.
    • Chaque ajustement que vous faites aura un impact direct sur la qualité du résultat final. Mais là, vous êtes entièrement maître de vos décisions.
    • Et si l’image ne marche pas comme vous l’aviez conçue, n’hésitez à tout recommencer depuis le début…

 

Après cet exposé très riche et particulièrement applaudi, place à la détente avec un partage de Galettes des Rois arrosées de cidre !  Cliquez pour agrandir.

 

Un grand Merci à Tiago et au staff du Club pour cette bonne soirée conviviale .

 

Et bonne et heureuse année à tous et toutes 

 

1 Comment on “13/01/2020 : Noir&Blanc, et Galette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *